Tourmalet - Pic du Midi

Tourmalet. Pic du Midi

6 juin 2012 – 6 juin 2018

Six après, jour pour jour, je repars à Luz.

Un peu inquiet, car j’ai retrouvé une trace mais je ne sais pas si elle est bonne. En 2012, pas  de Strava ou Garmin Connect.

Peloton de 9 coureurs. La Team Tuche avec 2 personnes de VTT Chalosse.

Départ de Luz Saint Sauveur. On monte par la route, direction Barèges. Petit chemin sur la droite au bout de 2 kms, avec des marches.

On resdescend sur la route qui monte au Tourmalet et à droite direction les Cabanes. C’est bon. J’ai au moins la première partie.

On monte par la route, ou des petits chemins. La pente est régulière et propre. Par contre, il va y avoir du dégat.

Petit portage, avant l’arrivée à Super Barèges. On arrive en haute montagne. Je n’ai pas suivi les deux machines sur les derniers métres.

On attend le groupetto, petite descente sur des grandes pistes, passage devant chez Louisette, puis virage à droite, et on reprend une piste.

Idem, je laisse les deux machines et monte à mon rythme.

On enchaine sur une descente un plus longue pour reprendre le Col Laurent Fignon et finir le Tourmalet par la route. 6 kms.

David me rattrape à 4 kms du sommet et me dépose. Je reste à portée de fusil et le reprend à 2kms du sommet.

Traditionnelles  photos en haut du Tourmalet mais nous ne sommes pas arrivés. Et je pense que nous n’irons pas bien loin vu la neige.

Tourmalet haut

On repart et effectivement, 500 mètres après, gros névé. David s’y aventure à pied et je le suis. Je m’avance sur 1 kms environ à pied mais il faut se rendre à l’évidence,

impossible de monter. Comme il y 6 ans.

Neige

Descente par la route, et 2 kms après, on reprend (on tente) un chemin.

Je l’ai déjà dit, jamais perdu. On revient sur la trace. Sympa. Petit single.

Fb img 1528555121885

Passage de cascades.

Cascade

On arrive au dernier embranchement. Il reste 21kms. On est à 1500m de dénivéles + et il y a la kermesse….

Ils décident de monter. Piste large, 9, 10% et des pierres. Nico a un problème de kérozéne. J’essaie de rester dans le roue de Grégory, mais je dois rendre, assez vite, les armes.

Il doit rester un km de montée, une partie de tobogan mais on décide d’en rester la pour aujourd’hui.

Descente par le chemin, puis la route jusqu’à Luz.

Des passages à 71kms. C’est grisant.

Une belle sortie. Mais il faudra y repartir en espérant, enfin, terminer cette boucle.

Et mon Strava sera bien paramétré !