2014

Marathon de Dublin 27/10/2014

Temps couvert ce lundi. Nous rejoignons le départ tout excité. Des semaines de préparation.

15 000 personnes. Grosse ambiance. Nous partons dans le deuxième sas. Je décide de ne pas suivre Isa. je la verrai une fois de plus sous la douche....ou pas.

Pour une fois, je ne pars pas trop vite. Il faut dire que les premiers kilomètres sont bouchés avec les marcheurs. Je vois nos premiers supporters au 5éme (à côté de chez Guiness....)

Long faux plat pour atteindre la parc. Je suis bien. Temps de passage en 3h50. Grosse ambiance en sortie de park, longue descente et nouveau faux plat pour revenir dans le parc.

Traversée d'un quartier au 15éme, nouvelle grosse ambiance. Richard me double au 16éme. Il est parti 10mn après moi. Il finira en 3h34 pour son premier marathon. Nos supporters sont au 20éme. Philippe me donne mes gels. Toujoours très bien. J'avance. Km30 en 2h45. Aucune douleur. 31, 32, 33. 34. Fin des espoirs. Crampe derrière la cuisse gauche. Les 8 derniers kms sont à l'arrache. Marche, trot...Forcément décu. 4h16.

Je vais encore en attendre parler pendant des mois. Non, mon fils, internet ne ment pas, et ta mère a fini devant moi une nouvelle fois.

Bon, relativisons. 1 mois d'arrêt au mois d'août. 2 marathons dans l'année, chemins du soleil, Transpyr. Tous les objectifs sont atteints. La saison est belle. Behobie pour clôturer....

Retour à la réalité

5 jours à Dublin avec les Mesclats.

L'essai  est transformé. Marathon de Dublin done par tous les participants.

5 jours de visite (essentiellement les bars - Temple Bar n'a plus aucun secret pour certains d'entre nous) Presqu'Ile de Hoth, les petits restaurants, la Guiness....

Tout le monde repart pour Amsterdam l'an prochain...

Vidéo en ligne

https://www.youtube.com/watch?v=c0UNKYWDT6c&index=18&list=PL4MTcDzxP7XTBsZ-01hCHGF1FS947c6C0

 

Transpyr 29/07/2014 - 05/07/2014

Je fais du vtt depuis maintenant près de 10 ans, à raison d’une sortie de 20 à 30 kms par semaine. Le virus du vélo depuis tout petit.

Et nous avons toujours plaisir à nous rappeler que nous considérions les sorties supérieures à 40 kms comme des sorties que nous ne ferions jamais. Et je passe les superlatifs pour les personnes qui les faisaient…..

J’ai commencé à faire des sorties à la montagne puis ma première épreuve sur 3 jours, il y a 4 ans. Pedals de Occitania.

Depuis, tous les ans, je partage ma saison entre la course à pied et le VTT. J’effectue un à deux marathons, La Fériascapade, deux ou trois raids, Béhobie-San Se pour clôturer la saison, le Roc D’Azur et une course à étapes de 3 jours.

J’ai découvert la Transpyr, il y a deux ans. Un doux rêve. Course sur 8 jours de plus de 800kms et 18 000M de dénivelés +

J'avais repéré l'été dernier la première étape. Rosas - Campondron (120kms - 2000M+)

Isa m'avait récupéré, j'ai bien dit, récupéré, à Camprodon après 10hrs de VTT. Incapable de conduire pour le retour. Je lui avais dit:

-Si je te parle de l'inscription à la Transpyr dans les prochaines semaines, rappelle moi dans quel état tu m'as récupéré ce jour.....

Deux jours après, j'avais décidé de m'inscrire. Toujours repousser ses limites. Est ce que j'en suis capable ?

J’ai appelé Marco afin de mettre toutes les chances de mon côté, et de m’aider à me préparer pour ce défi. Je me rappelle de ces premières phrases « même si tu finis trois ou quatre étapes, cela sera déjà pas mal… » Il ne me connaissait pas.

Après le marathon de Barcelone au mois de mars, je me suis préparé, à raison de 5 séances par semaine, plus quelques épreuves spécifiques, Maraton de Monegros, Pedals de Granada, les Chemins du Soleil.

Le but était de terminer. Passer les barrières horaires. Finir. Etre Finisher….

Départ de Rosas le dimanche 29 juillet. 7 étapes. 800kms. 18000 M+. Arrivée sur mon terrain d’entrainement à Hondarribia. Des journées de 8h à 9h de VTT.

J’ai douté une seule journée. Le jeudi matin.

Les messages d’encouragements de la famille, des amis repoussent nos limites. On veut finir, bien sur pour soi, mais pour tous ceux qui t’encouragent, qui prennent de tes nouvelles…

J’ai traversé mes Pyrénées. La Catalogne, L’Aragon, La Navarre, L’Euskadi.

J’ai mélangé l’eau de la Méditerranée avec celle de l’Atlantique.

J’ai apprécié, grace à la préparation, chaque instant.

Des images et des souvenirs plein la tête. Une première petite larme, lorsque nous avons vu d’Ibardin, Hondarribia. Une autre à l’arrivée. Comme lorsque vous franchissez la ligne après votre premier marathon. Une expérience inoubliable. Finisher. Rien n’est insurmontable. Rien n’est finalement impossible. Ne rien se refuser. J’y suis arrivé et je ne suis pas un sportif de haut niveau.

Merci à ma femme pour ses encouragements, merci à Gildas, merci aux amis qui étaient présents à l'arrivée, merci à tous pour vos messages d'encouragement. Merci à Marco pour sa préparation.

 

Raid VTT - Chemins du Soleil - Gap - 29/05/2014 - 01/06/2014

 Christophe me sollicite pour effectue les Chemins du Soleil. Tant qu'à y participer, le faire en élite pour effectuer l'étape supplémentaire en nocturne....

29 mai. Gap. 30kms - 1200M+  Le brieffing s'effectue au milieu des éclairs. L'orage gronde. Pour une étape en nocturne cela va donner.

Départ en ville. Parcours assez sélectif avec un belle montée puis descente sur Gap avant de rentrer dans le couvent. RAS. Première nuit sous la tente. Espérons qu'il ne pleuve pas.

30 mai. Gap - Aspres sur Buesh - 82kms - 3000M+

A quelques mètres du Team Bull Dietch / Sham au départ. On ne va pas attaquer au départ. Quelle étape. De superbes descentes, de grosses montées, beaucoup de portages...On passe les barrières et c'est l'essentiel. Le temps de monter la tente, la douche et la pluie s'invite pour toute la nuit.....

31 mai. Aspres sur Buesh - Lus La Croix Haute. 55kms - 1800M+

Démontage de la tente et rangement de cette tente trempée. On verra ce soir.

Durée étape annoncée identique à celle de la veille avec 30kms de moins. Cela sent le piège. Effectivement. Que de portages encore...Après le premier ravitaillement, l'organisation fait bifurquer les randonneurs. Si nous le faisons, nous sommes éliminés. On continue, on verra bien. Montée, non portage, très boueux mais cela passe. Arrivée dans les temps mais le plus dur reste à venir.

2 kms en descente pour rejoindre le camping. Montage de la tente, nettoyages des vélos puis reprendre le vélo pour aller diner....

01 juin - Lus la Croix Haute - Die - 80kms - 3000M +

Levée à 4h du matin. Prendre le vélo pour aller déjeuner. Retour, démontage de la tente pour un départ à 6h. Plus de mon âge cela....

Superbe étape, avec des paysages extraordinaires. Epreuve très dure. Exigeante. De nombreux portages. nous finissons 54éme. Pas trop mal...